content | navigation |
Domů » Songs »

Karel Gott | Songs | Solitude

Original: Tausend Fenster

year: 1968

music: Udo Jürgens

lyrics: Salvet, Delancray

other versions:

karel gott  mp3
karel gott  youtube mp3

 

Quand l'hiver est triste, et qu'il fait froid
Quand je regarde tout au fond de moi
Alors il n'y a plus rien
De mon grand bonheur, duré si bref

Quand la neige tombe et tombe encore
Et qu'au dehors, toute la ville s'endort
En moi, je suis tout seul
Quand je suis tout seul, alors je crie

Oui, je crie car toi et moi – je vois que c'est fini
Oui, je crie d'avoir perdu notre amour
Devant moi, je vois passer les jours apres les nuits
Sans jamais pouvoir les retenir

Quand l'hiver est triste, et qu'il fait froid
Quand je regarde tout au fond de moi
Alors il n'y a plus rien
De mon grand bonheur, duré si bref

Quand la neige tombe et tombe encore
Et qu'au dehors, toute la ville s'endort
En moi, je suis tout seul
Quand je suis tout seul, alors je crie

Oui, je crie car toi et moi – je sais que c'est la vie
Et je crie d'avoir perdu notre grand amour
Mais pour nous, ce grand amour est-il vraiment fini?
Moi, j'attends le jour de ton retour

Solitude / Raina (1968) [ID 1070]
Solitude
Tausend Fenster / Solitude (1968) [ID 1072]
Tausend Fenster
Paris Express (1968) [ID 1826]
Paris Express


print page | accessibility statement | contact | site map | top|
KAREL GOTT - The Golden Voice of Prague | Unofficial Website | Internet Fan Club
© 2006 - 2012 | editor: Luke | webmaster: Jan Vejmola .